L’ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES EN FIN DE VIE

Les infirmiers à domicile sont confrontés à l’accompagnement des personnes en fin de vie et de leur entourage

Le droit aux soins palliatifs est inscrit dans le droit des patients et dans la Loi n°2016-87 du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie : réflexions sur les notions de dignité, de thérapeutiques déraisonnables, de procédure collégiale, de sédation profonde et continue, d’euthanasie, de directives anticipées, de personne de confiance.

Les périodes d’accompagnement des personnes en fin de vie et de soutien à apporter aux familles sont des moments difficiles pour les soignants ; il leur faut donc une formation professionnelle spécifique sur ce thème pour leur permettre d’être réellement aidant pour la personne et sa famille en développant les compétences nécessaires à la mise en œuvre de bonnes pratiques professionnelles

Objectifs

  • Analyser le contexte juridique et éthique de l’accompagnement des personnes en fin de vie et de leur famille
  • Traduire le contexte juridique et éthique en bonnes pratiques professionnelles
  • Identifier les besoins physiques, psychologiques, sociaux et spirituels des personnes en fin de vie et de leurs proches
  • Répondre professionnellement, en référence aux recommandations de bonnes pratiques professionnelles, aux besoins physiques, psychologiques, sociaux et spirituels des personnes en fin de vie et de leurs proches
  • Développer les moyens de collaboration efficaces entre les différents partenaires de soins et d’accompagnement

ces thèmes peuvent vous intéresser